CIPAV : la retraite complémentaire a réformé ses statuts en 2013 afin d’assurer l’équilibre de long terme du régime

La réforme de la CIPAV : pour assurer l’équilibre de long terme du régime et garantir le versement des retraites dans les prochaines décennies, le Conseil d’administration de la CIPAV a décidé de poursuivre sa politique de diminution progressive du taux de rendement du régime.

Le taux  de rendement (rapport entre le montant des pensions perçues au cours de la retraite et le montant des cotisations versées au cours de la vie active de l’adhérent) passe de 8,81 % en 2012 à 7,90 % en 2013, ce qui signifie que les adhérents mettront environ 12 ans, après leur départ en retraite, pour récupérer les sommes cotisées.

La CIPAV a préféré ne pas augmenter le montant des cotisations dues, mais intervenir sur le nombre de points attribués en contrepartie des cotisations versées et diminuer la valeur du point pour ne pas augmenter de manière considérable les charges sociales des adhérents.

La valeur du point servi CIPAV au 01.01.2013 est de 2,60 € (valeur en 2012 : 25,47 €, la CIPAV a modifié l’échelle des points acquis et la valeur du point).
Par ailleurs, la CIPAV a mis en place deux classes de cotisations supplémentaires pour les revenus supérieurs à 82 000 €, afin que les adhérents dont les revenus dépassent ce seuil puissent se constituer des droits à retraite correspondants.

Lien : http://service.cipav-retraite.fr/medias/cms/file/CIPAV_GUIDE.pdf

Print Friendly, PDF & Email