Les erreurs les plus courantes sur vos relevés de carrière

Votre relevé de carrière doit récapituler tous les droits que vous avez acquis depuis le premier jour de votre activité professionnelle, y compris ceux acquis en contrepartie de petits boulots déclarés…or votre relevé peut comporter des omissions, soit au niveau du nombre de trimestres reportés, soit au niveau du nombre de points des caisses complémentaires.

Les erreurs les plus fréquentes sont les suivantes :
– l’ancienneté des bulletins : suivant l’époque à laquelle vous avez commencé à travailler, il se peut que vos bulletins de paie aient été établis à la main. Les informations étaient alors transmises manuellement à vos caisses de retraite et non par le biais d’échange de fichiers informatiques. Cette intervention humaine peut occasionner des erreurs de retranscription.
– les périodes de chômage : en principe, les périodes de chômage pendant lesquelles vous avez été indemnisées sont automatiquement reportées sur votre relevé en tant que trimestres assimilés (régime de base) et vous donnent droit à des points de retraite gratuits dans les régimes complémentaires. Toutefois, avant 1983, l’Assedic ne transmettait pas directement l’information aux caisses de retraite complémentaires.
– les omissions de période dans les régimes complémentaires :  il arrive parfois qu’il y ait des périodes entières pour lesquelles aucun point Arrco et/ou Agirc n’apparaît sur votre relevé. Cela survient lorsque vous avez changé de groupe de prévoyance, le transfert de données entre les caisses n’ayant pas été effectué.

N’hésitez pas à vérifier ou à faire vérifier!

Print Friendly, PDF & Email